Sortie du nucléaire : Van der Straeten répond aux critiques du Conseil d’État sur le risque de conflits d'intérêts

Le Conseil d’État a pointé du doigt des risques de conflits d’intérêts. La ministre de l’Énergie nuance ces critiques.

Sortie du nucléaire : Van der Straeten répond aux critiques du Conseil d’État sur le risque de conflits d'intérêts
©BELGA
La ministre de l’Énergie, Tinne Van der Straeten (Groen), a rédigé son projet de loi instaurant un mécanisme de rémunération de la capacité (CRM). Il sera débattu ce mardi à la Chambre. Ce mécanisme doit permettre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet