Le plan de sortie du nucléaire franchit une étape, Marghem réclame une modification du projet

L’ancienne titulaire du dossier s’est abstenue sur l'un des articles soumis au vote. Marie Christine Marghem a indiqué que sa successeure devait faire "toute la transparence" sur le coût des subsides qui seront attribués dans le cadre du CRM.

Des divergences entre l'ancienne ministre de l'Energie Marie Christine Marghem (MR), et l'actuelle ministre Tinne Van der Straeten (Groen).
Des divergences entre l'ancienne ministre de l'Energie Marie Christine Marghem (MR), et l'actuelle ministre Tinne Van der Straeten (Groen). ©BELGA
Le projet de loi instaurant un mécanisme de rémunération de la capacité (CRM), porté par la ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten (Groen), a été adopté...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité