Comment la Belgique a plongé Engie dans le rouge

Une dépréciation des actifs nucléaires d’un montant de 2,9 milliards d’euros a été enregistrée dans les comptes du groupe.

Comment la Belgique a plongé Engie dans le rouge
©D.R.
On s’y attendait, le groupe français Engie s’est résolu à acter la fin du nucléaire en Belgique. En septembre dernier, le gouvernement De Croo a confirmé le calendrier de sortie de l’atome. Les sept réacteurs nucléaires...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité