Arnaud Zacharie : "Avec le Covid, l’Europe s’est rendue dépendante de l’industrie pharmaceutique"

Secrétaire général du CNCD 11.11.11, Arnaud Zacharie dresse un regard sans concessions sur la gestion par l'Union européenne de la crise du Covid. Le fait de ne pas permettre aux pays en voie de développement de se vacciner à court terme est une "faute morale", dit-il. Dont l'Europe paiera le prix sur le plan économique et sanitaire. Une crise qui pourrait tourner au "fiasco stratégique" pour l'Europe. Il est l'invité éco.

Laurent Lambrecht et Vincent Slits
Entré en 2003 au Centre national de coopération au développement (CNCD-11.11.11), Arnaud Zacharie y occupe depuis 2008 le poste de secrétaire général. Une fonction idéale pour observer les grands bouleversements géostratégiques en cours et les conséquences de l’onde de choc de la crise du Covid. “De plus en plus, tous les grands dossiers qui viennent bouleverser les gouvernements de pays riches proviennent de sources internationales et souvent de pays en développement comme on le voit avec cette pandémie même si on ne sait pas encore avec précision d’où vient ce virus. La crise des...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet