Le marché de la beauté a redémarré, mais la crise sanitaire l’a bien changé

Comeos a fait réaliser une enquête sur le secteur des soins du corps. Un marché qui devrait peser 4,8 milliards d’euros cette année. Mais la crise Covid a modifié les habitudes des consommateurs.

Le marché de la beauté a redémarré, mais la crise sanitaire l’a bien changé
©BAUWERAERTS DIDIER
Van Campenhout Patrick
Comeos, l’association qui représente le secteur du commerce et des services en Belgique, a fait réaliser en ce début d’année par Shopperware une étude fouillée sur le marché de la beauté et de la santé en Belgique. Une étude basée sur un questionnaire en ligne avec quelque 1 200 personnes de 16 à 75 ans, dont 80 % de femmes en raison du thème, selon les analystes qui assurent avoir pondéré les résultats en tenant compte de ce facteur. Le marché ? Selon cette étude, il devrait peser 4,8 milliards d’euros cette année dans...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité