Thomas Dermine, secrétaire d’État à la Relance : "60% des fonds européens iront à la construction"

L’étau se resserre sur la version finale du plan de relance et de résilience. Il reste deux semaines pour l’épure finale…

"On est toujours à un montant global de 130 % des projets. Il faut arriver à 100 %", détaille Thomas Dermine, secrétaire d’État à la Relance.
"On est toujours à un montant global de 130 % des projets. Il faut arriver à 100 %", détaille Thomas Dermine, secrétaire d’État à la Relance. ©JC Guillaume
Un biberon dans un bras, les projets gouvernementaux du plan de relance dans l’autre. Les fins de soirée de Thomas Dermine sont chargées. Les cernes de la fin d’année ont changé le visage du secrétaire d’État à la Relance (PS). Ragaillardi par les joies de la paternité, l’homme va rapidement devoir reprendre un autre ustensile des deux mains : l’entonnoir. Et le goulot est étroit… D’ici au début du mois d’avril, Thomas Dermine va devoir présenter à la Commission européenne la version finale du plan de relance en matière de projets, qui, rappelons-le, doivent permettre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet