La voiture européenne victime de la taxe carbone aux frontières ?

Selon le CEPII, la taxe carbone aux frontières n’aurait pas d’impact négatif d’un point de vue macroéconomique. Mais, en fonction des modalités retenues, certains secteurs seraient touchés.

La voiture européenne victime de la taxe carbone aux frontières ?
Entre 1990 et 2019, l’Union européenne est parvenue à diminuer ses émissions de CO₂ de 24 %, tout en affichant une croissance...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet