L’industrie alimentaire a fait bloc, mais accuse des pertes individuelles

Les ventes 2020 sont en recul de 1,7 %, mais de plus de 50 % pour certains acteurs.

Le secteur pâtit d’une diminution du chiffre d’affaires, mais faible de -1,7 % à 54,4 milliards d’euros.
Le secteur pâtit d’une diminution du chiffre d’affaires, mais faible de -1,7 % à 54,4 milliards d’euros. ©Belga Image
Charlotte Mikolajczak
C’est sûr que Fevia, la fédération de l’industrie alimentaire belge, n’a pas à fanfaronner. Mais peut-être pourrait-elle se montrer un peu moins… rabat-joie. Et pour cause : le secteur qu’elle défend a été reconnu comme essentiel ; il a pu bénéficier...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet