Particuliers et entreprises de l’UE découvrent la (dure) réalité du Brexit : "Il n’a que des inconvénients, qui avaient été gommés par le marché unique"

Les différences de législation et les formalités douanières britanniques freinent les échanges. Les entreprises belges et anglaises perdent des clients, alors que les particuliers paient des taxes inattendues sur leurs achats en ligne.

Si le Brexit a mis du temps à devenir une réalité, les implications pratiques au niveau du commerce international commencent à peine à se faire ressentir.
Si le Brexit a mis du temps à devenir une réalité, les implications pratiques au niveau du commerce international commencent à peine à se faire ressentir. ©AFP
Van Campenhout Patrick
Longtemps débattu, le Brexit est devenu une réalité lourde de sens pour les entreprises du continent, celles du Royaume-Uni et pour les particuliers. C’est chez ces derniers que la modification de la structure du commerce européen se fait remarquer de la manière la plus visible. "La logistique est lourdement touchée par le Brexit et le transport des marchandises est ralenti par les travaux administratifs...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet