Avec son accord AIP, la majorité a clairement voulu préserver la compétitivité : "L’heure n’est pas aux cadeaux"

L’accord intervenu aux petites heures de ce 6 mai entre partenaires de la majorité consacre clairement la préservation de la compétitivité des entreprises belges. De prime abord, c’est l’élément qui apparaît pourtant le moins tangible dans les réactions consécutives à l’accord.

Manifestation syndicale exigeant une marge salariale au-delà des 0,4 %, devant la Banque nationale de Belgique, en février 2021.
Manifestation syndicale exigeant une marge salariale au-delà des 0,4 %, devant la Banque nationale de Belgique, en février 2021. ©BELGA
L’encre de l’accord à peine sèche, les présidents du PS et du MR se sont déchirés sur la question du salaire minimum. Le patronat et l’aile droite de la majorité faisaient entendre à la cantonade leurs réactions enthousiastes, alors que le clan socialiste, sur qui les pressions syndicales et "pétébéistes"...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité