Le taux minimum de taxation des multinationales pourrait rapporter 15,6 milliards à la Belgique

Selon cette étude, la Belgique pourrait récolter 15,6 milliards avec un taux de 21 %, et 10,5 milliards avec un taux de 15 %.

Grâce à sa fiscalité attractive, la Belgique a attiré de nombreux sièges de multinationales.
Grâce à sa fiscalité attractive, la Belgique a attiré de nombreux sièges de multinationales. ©Shutterstock
La Commission européenne a annoncé le lancement de l'Observatoire européen de la fiscalité. Composé de plusieurs universitaires, dont le Français Gabriel Zucman, il est chargé d'aider l'Union Européenne (UE) dans sa lutte contre l'évasion et la fraude fiscales. Selon une première étude parue ce mardi, l'Europe pourrait récolter 167,8 milliards d'euros de recettes fiscales additionnelles si un taux minimum mondial de taxation des multinationales de 25 % était mis en place.
 
Pour rappel, Joe Biden a proposé un taux de 21 %, avec un plancher de 15 % qui pourrait dégager un consensus international.  

"Que" 98 milliards d'euros

Selon l'étude, un taux de 21 % ne rapporterait plus que 98 milliards d'euros, tandis qu'un taux de 15 % ferait chuter les recettes fiscales à 48 milliards d'euros. La Belgique est épinglée comme l'un des pays qui profiterait le plus de l'instauration d'un taux minimum, avec le Luxembourg et l'Irlande. Grâce à sa fiscalité attractive,
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet