CRM : Le pari osé de Tinne Van der Straeten

Le CRM belge est très particulier par rapport à ce qui a été mis en place dans d’autres pays européens.

La ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten (Groen).
© Belga Image

Tous les acteurs du secteur s’accordent à le dire : le CRM belge est très particulier par rapport à ce qui a été mis en place dans d’autres pays européens. Ainsi, il accorde une place importante à l’enchère d’octobre 2024, une année seulement avant la sortie du nucléaire. Au contraire, le volume mis aux enchères en octobre 2021 est limité, comparativement aux autres CRM mis en place en Europe. Comment expliquer cette décision de Tinne Van der Straeten (Groen), la ministre de l’Énergie ? Il faut savoir que les projets de nouvelles centrales au gaz participeront uniquement

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet