Fiscalité des multinationales : "Van Peteghem doit être transparent sur les répercussions budgétaires de la réforme"

Selon l’ONG Tax Justice Network, un taux minimum d’imposition fixé à 21 % pourrait rapporter 7 milliards d’euros à notre pays. Et selon l’Observatoire européen de la fiscalité, un organisme qui étudie et dénonce l’évasion fiscale, un taux de 15 % pourrait faire rentrer 10,5 milliards d’euros dans les caisses publiques belges. Ces estimations font grincer des dents du côté de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB).

Le ministre des Finances, Van Peteghem (CD&V), doit publier les informations disponibles, selon la FEB.
Le ministre des Finances, Van Peteghem (CD&V), doit publier les informations disponibles, selon la FEB. ©BELGA
Depuis que Joe Biden a relancé les négociations internationales sur la taxation des multinationales, plusieurs estimations des répercussions budgétaire pour la Belgique ont été publiées. Selon l’ONG Tax Justice Network, un taux minimum d’imposition fixé à...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet