Pourquoi il y a un risque de pénurie de cartes bancaires

Les semi-conducteurs sont des éléments cruciaux des cartes bancaires, puisqu'ils permettent de sécuriser les transactions.

Une organisation vientde communiquer sur des problèmes d’approvisionnement de certains producteurs de cartes de paiement.
Une organisation vientde communiquer sur des problèmes d’approvisionnement de certains producteurs de cartes de paiement. ©Shutterstock
Fleur Olagnier

Si votre carte de paiement arrive bientôt à expiration ou que vous prévoyez de changer de banque, vous avez des raisons d'être inquiet. Depuis plusieurs semaines, la planète est en effet victime d'une pénurie massive de semi-conducteurs, ces éléments de base qui composent les puces de notre matériel électronique.

Ces précieuses puces permettent de créer des circuits intégrés microscopiques, présents dans nos smartphones, voitures électriques, consoles de jeux, écouteurs sans fil, écrans ultra-plats mais aussi... dans nos cartes bancaires.

3 milliards de cartes

D'après la Smart Payment Association (SPA), l’organisation qui regroupe les principaux fournisseurs européens de technologies de sécurité pour le secteur financier, la pénurie de semi-conducteurs - qui risque d'ailleurs de s'intensifier au second semestre 2021 et en 2022 - pourrait affecter le secteur bancaire. En effet, les cartes de paiement sont nécessairement pourvues de semi-conducteurs, dont la fonction première est de sécuriser les transactions. Un élément fondamental donc.

Or, l'organisation SPA vient en effet de communiquer sur des problèmes d’approvisionnement de certains producteurs de cartes bancaires. Ceux-ci auraient de plus en plus de mal à tenir le rythme. 

Chaque année, plus de 3 milliards de cartes bancaires sont produites et distribuées à travers le monde. “Si la situation ne s’améliore pas, il va manquer des millions de cartes et cela aura un impact direct sur les consommateurs qui ne pourront pas obtenir une carte bancaire ou le renouvellement de leur carte bancaire” explique Jacques Doucerain, président de la SPA.

Conclusion, si vous prévoyiez de changer de carte de crédit ou de banque, faites-le au plus tôt. Les délais d’attente pour obtenir un nouveau sésame de paiement pourraient bientôt passer de quelques jours, à quelques semaines.

Sur le même sujet