Washington "très inquiet" des variants menaçant la reprise économique

Les Etats-Unis sont "très inquiets" à propos du variant Delta du Covid-19 et des autres variants qui pourraient "menacer" la reprise économique mondiale, a déclaré dimanche à Venise la secrétaire au Trésor Janet Yellen.

placeholder
© AFP
AFP

"Nous sommes très inquiets concernant le variant Delta et d'autres variants qui pourraient émerger et menacer la reprise. Nous sommes dans une économie mondiale connectée, ce qui se passe dans n'importe quelle partie du monde affecte tous les autres pays", a-t-elle affirmé lors d'une conférence de presse en marge du G20.

"Les variants représentent une menace pour le monde entier", a-t-elle insisté, appelant à "travailler ensemble pour accélérer le processus de vaccination et viser l'objectif de vacciner 70% de la population mondiale l'an prochain".

En matière de vaccins, "nous devons faire davantage et être plus efficaces", a-t-elle estimé.

Samedi, les ministres des Finances du G20 réunis à Venise ont mis en garde contre des "risques baissiers" pesant sur la reprise de l'économie mondiale en raison de "la propagation de nouveaux variants du Covid-19 et des différents rythmes de vaccination".

Si ces derniers mois la situation économique mondiale "s'est améliorée, essentiellement grâce à la montée en puissance de la vaccination", le G20 a rappelé dans son communiqué final que la page de la crise n'est pas encore tournée.

Le très contagieux variant Delta du coronavirus continue de contrecarrer la reprise des activités dans le monde entier. Il provoque des flambées épidémiques en Asie et en Afrique et fait remonter le nombre de cas en Europe et aux Etats-Unis.