Au moins 200 emplois disponibles dans l'horeca en province du Luxembourg

Le secteur horeca a été l'un des plus touchés par la crise sanitaire et les mesures de confinement prises pour freiner l'épidémie de Covid-19.

Au moins 200 emplois disponibles dans l'horeca en province du Luxembourg
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Quelque 200 emplois, au bas mot, sont à pourvoir dans le secteur horeca de la seule province de Luxembourg, annonce mardi le Forem, qui va organiser deux "JobShots", début août à Marche-en-Famenne et Libramont, pour répondre à ce besoin urgent de main-d'œuvre. Le secteur horeca a été l'un des plus touchés par la crise sanitaire et les mesures de confinement prises pour freiner l'épidémie de Covid-19. Rien que dans la province de Luxembourg, 627 travailleurs ont perdu leur emploi dans ce secteur depuis le début de la crise. Mais l'accompagnement du Forem a permis à 426 d'entre eux de retrouver un emploi.

La réouverture, entretemps, des restaurants et cafés et la relance de l'activité hôtelière ont dopé le besoin de main-d'œuvre dans l'horeca: le nombre d'opportunités d'emploi de ce secteur en Wallonie a plus que doublé entre janvier et juin 2021, selon le Forem.

Les établissements peinent pour l'heure à recruter le personnel dont ils ont besoin. Actuellement, 201 offres d'emploi sont diffusées sur le site du Forem pour la province de Luxembourg, l'une des provinces les plus touristiques de Wallonie. "Cette estimation est minimale: une offre d'emploi peut reprendre plusieurs postes à pourvoir pour un même établissement. Et l'ensemble des offres diffusées par les employeurs du secteur ne passe pas nécessairement par le site du Forem. Selon l'IFAPME, plus de 717 places de stage sont aussi disponibles dans toute la Wallonie dans le secteur horeca", souligne dans un communique l'office régional de l'emploi et de la formation.

Le Forem, l'IFAPME et l'UCM ont dès lors décidé d'organiser deux "JobShots" en province de Luxembourg: le 2 août à Marche-en-Famenne et le 4 août à Libramont. L'objectif est de rassembler les employeurs du secteur horeca et les demandeurs d'emploi pour un "speed dating". Le Forem a identifié dans la province verte plus de 500 demandeurs d'emploi ayant une expérience récente dans l'horeca et qui sont mobilisables rapidement pour les entreprises du secteur. "Pour les candidats, il s'agit d'une réelle opportunité de trouver un emploi et de progresser dans un secteur en pleine relance: un poste sur deux n'exige aucune expérience", souligne l'administratrice générale du Forem, Marie-Kristine Vanbockestal.

De son côté, l'IFAPME a activé son réseau en sollicitant ses apprenants en recherche de stage, en fin de formation ou fraîchement diplômés ainsi que de potentiels candidats s'étant montrés intéressés par le secteur lors de précédentes manifestations.

Sur le même sujet