"La Belgique pourrait être le premier pays européen à brûler de l’hydrogène dans une centrale"

Le conglomérat japonais Mitsubishi est actif dans la production de turbines à gaz. D’ici 2030 ou même avant, le groupe s’engage à ce que toutes ses turbines soient capables de fonctionner avec 100 % d’hydrogène, sans production de CO2.

Les turbines à gaz proposées par Mitsubishi pourraient progressivement être adaptées pour ne brûler que de l'hydrogène, sans production de CO2.
© Shutterstock
Le conglomérat japonais Mitsubishi est actif dans la production de turbines à gaz. José Aguas est vice-président des ventes de turbines à cycle combiné pour la région Europe, Moyen-Orient, Afrique. Sur le marché belge, il est en contact avec Eneco et Luminus, en vue de leur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet