Près de 200 millions d'euros d'argent non déclaré au premier semestre

C'est presque autant que pour toute l'année 2020.

Près de 200 millions d'euros d'argent non déclaré au premier semestre
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Au cours des six premiers mois de 2021, 151 dossiers de régularisation fiscale ont été déposés, représentant 190 millions d'euros d'argent sale. C'est presque autant que pour toute l'année 2020, indique De Tijd sur son site internet vendredi, en se basant sur les chiffres du service public fédéral Finances. Il est frappant de constater que le montant moyen par dossier a fortement augmenté. En 2020, le montant moyen était de 703 330 euros par dossier ; en 2021, il est de 1,2 million d'euros. Cela peut avoir un rapport avec certains gros fichiers qui ont été soumis cette année.

Fin juin, le compteur du quatrième cycle de régularisation, entamé en 2016, s'élevait à un montant déclaré de 2 milliards d'euros d'argent sale. Cela s'est traduit par 704 millions d'euros de prélèvements.

Depuis le début de cette année, il n'est plus possible d'introduire des dossiers de régularisation impliquant l'évasion d'impôts flamands, tels que les droits de succession et d'enregistrement. Seule la soustraction aux impôts fédéraux, tels que ceux sur les revenus mobiliers ou les revenus professionnels, peut encore être avouée auprès du Point de Contact Régularisation (PCR).

Sur le même sujet