Le "scalping", ou quand les spéculateurs organisent des pénuries artificielles pour faire exploser les prix

Cartes Pokémon ou consoles de jeux vidéo : des spéculateurs d'un nouveau genre organisent des pénuries artificielles pour faire exploser les prix et s'enrichir rapidement. Extrêmement rapides et proactifs, ces "scalpers" dérèglent le système de distribution de nombreux produits.

Certaines cartes rares Pokémon se négocient désormais plusieurs centaines de milliers d’euros.
©BELGA
Mais où sont-elles donc passées ? Depuis plusieurs mois, les fans des cartes Pokemon se posent la question. Ces cartes aux effigies des héros de la série japonaise sont devenues introuvables chez la plupart des détaillants en Belgique. "C'est la folie", nous explique un libraire bruxellois qui n'a plus de stock depuis de semaines. "Certains...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité