Le secteur aéronautique lance un appel depuis Zaventem pour le maintien des mesures de soutien

Les aides doivent normalement cesser le 30 septembre.

Le secteur aéronautique lance un appel depuis Zaventem pour le maintien des mesures de soutien
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Le secteur aéronautique a lancé un appel jeudi, à l'aéroport de Zaventem, pour exiger le maintien des mesures de soutien qui lui ont été accordées pour faire face à la crise occasionnée par la pandémie de coronavirus. Ces aides doivent normalement cesser le 30 septembre. Cet appel a été lancé alors que les ministres de l'Emploi fédéral Pierre-Yves Dermagne, bruxellois Bernard Clerfayt et flamande Hilde Crevits se trouvaient à l'aéroport dans le cadre d'un "stage" d'une journée dans une entreprise de Brussels Airport.

Ce dernier "est le deuxième plus gros moteur économique du pays et fournit en temps normal 24.000 emplois directs et 40.000 indirects", a souligné Hans Mertens, administrateur délégué de l'organisation patronale flamande Voka, qui organise ces stages dédiés aux politiques. "Le secteur de l'aviation dans son ensemble n'est pas encore entièrement remis de la crise sanitaire. L'aéroport tourne encore à moins de la moitié de sa capacité passagère. C'est pourquoi nous demandons que les mesures de soutien soient prolongées après le 30 septembre."

Le ministre Dermagne n'a pu dire si le système de chômage temporaire serait prolongé, ou si le secteur de l'aéronautique pourrait bénéficier d'une exception. "Les négociations se poursuivent. Mon cabinet examine ce qui est possible. Un avis a été recueilli auprès du Conseil national du travail et le gouvernement prendra ensuite une décision. Mais ce qui est certain est que nous continuerons à soutenir le secteur jusqu'à ce que les règles de l'aviation internationales redeviennent celles d'avant la crise."

Une décision devrait être prise durant la première semaine de septembre.

Sur le même sujet