Pourquoi l'abandon du nucléaire reste-t-il incertain en Belgique ?

Les enchères du CRM débutent dans 15 jours. Les centrales au gaz participeront-elles sans permis ?

Tihange Nuclear Power Station
©Reporters / HERCHAFT

Le dossier de la sortie du nucléaire entre dans une phase cruciale, qui met le secteur de l’énergie en ébullition. La semaine passée, la Commission européenne a donné son feu vert au mécanisme de rémunération de la capacité (CRM), destiné à subsidier la construction de nouvelles centrales au gaz pour remplacer le nucléaire. Une victoire pour la ministre fédérale de l’Énergie, Tinne Van der Straeten (Groen).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...