Conclave budgétaire : la Vivaldi ira chercher entre 1,5 et 3 milliards d’euros

Les libéraux flamands souhaitent qu'on respecte à la lettre l'accord gouvernemental, ce qui sous-entend une réduction du déficit de 0,6% du PIB. Soit 3 milliards. Les autres partis de la majorité - Ecolo et PS en tête - ne l'entendent pas de cette oreille.

Conclave budgétaire : la Vivaldi ira chercher entre 1,5 et 3 milliards d’euros
©BELGA
Officiellement, "rien n'est tranché", "il y a encore un peu de temps". Sauf que le temps presse. Alors que les conclaves budgétaires, avant la crise sanitaire, débutaient en juillet, celui de cette année qui préside la conception du budget de 2022 a commencé en mode mineur en ce debut septembre. Forcément. La Vivaldi ne parvient pas à s'entendre sur le montant de l'effort budgétaire à réaliser. Penchons-nous d'abord dans la bible de la Vivaldi : l'accord de gouvernement. Il prévoit que chaque année, l'exécutif fera un effort fixe de 0,2 % de réduction du déficit. Ce n'est pas du luxe. Le déficit, cette année, sera de 7 % du PIB, tandis que les années suivantes, il oscillera entre 4,5 et 5,5 % d'après le Bureau du Plan. Loin de l'objectif de revenir aussi...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité