"Nous avons pris acte du fait qu’Engie voulait tourner la page du nucléaire"

La ministre fédérale de l'Energie Tinne Van der Straeten s'est confiée à La Libre sur les grands chantiers et défis énergétiques qui attendent la Belgique. Elle aborde notamment l’extension de l’éolien en mer du Nord, qui pourrait compenser le CO2 des nouvelles centrales au gaz.

“Nous avons pris acte du fait qu’Engie voulait tourner la page du nucléaire”, explique Tinne Van der Straeten sur le volet nucléaire.
“Nous avons pris acte du fait qu’Engie voulait tourner la page du nucléaire”, explique Tinne Van der Straeten sur le volet nucléaire. ©Jean-Luc Flemal
La Vivaldi veut accélérer le développement des éoliennes en mer du Nord. Actuellement, une puissance de 2,3 GW est installée au large de la Côte belge....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet