Trois jeunes sur dix ont déjà connu la précarité

Trois jeunes Belges sur dix ont déjà vécu dans la précarité et 27% ont déjà dû faire appel à un CPAS, ressort-il d'une enquête menée sur la précarité financière des jeunes publiée mercredi.

Trois jeunes sur dix ont déjà connu la précarité
©shutterstock
belga

Ethias, commanditaire de l'enquête, va investir 450.000 euros pour encourager les CPAS à travailler sur le sujet de la précarité chez les jeunes.

Pour cette enquête, l'institut d'études Indiville, a interrogé 1.000 jeunes entre 16 et 30 ans durant le mois d'octobre. D'après les résultats, 33% des répondants éprouvent moins de plaisir dans la vie à cause de soucis d'argent et 30% déclarent avoir à peine le budget nécessaire pour couvrir leur dépenses élémentaires comme les courses alimentaires, le transport, les vêtements, internet ou l'électricité. Pour 17% d'entre eux couvrir ces dépenses n'a même pas été possible. Ils sont par ailleurs 32% à affirmer que la crise du coronavirus a aggravé les choses.

Sur base de ce constat, Ethias veut encourager les CPAS à lutter contre la pauvreté des jeunes. Pour ce faire, l'assureur demande aux centres de soumettre des projets qui contribueront à combattre cette pauvreté via, par exemple, la participation culturelle, l'accessibilité aux études, une médiation financière, etc. Parmi ces projets, 18 seront sélectionnés par un jury d'experts du domaine et se partageront 450.000 euros. Cette initiative porte le nom de Ethias Youth Solidarity Awards et les gagnant seront annoncés au printemps 2022. Le judoka belge médaillé olympique Matthias Casse est ambassadeur de cette initiative.