Le Canada donnera 20% de ses fonds du FMI aux pays en développement

Le Canada reversera aux pays en voie de développement 20% de ses droits de tirage spéciaux (DTS) émis par le Fonds monétaire international (FMI) pour affronter la crise engendrée par la pandémie de coronavirus, a annoncé samedi à Rome la ministre des Finances Chrystia Freeland.

Le Canada donnera 20% de ses fonds du FMI aux pays en développement
©AP
AFP

"Le Premier ministre (Justin Trudeau) a annoncé aujourd'hui que nous donnerons 20% des DTS du Canada au Fonds pour la réduction de la pauvreté et la croissance" créé par le FMI pour aider les pays en voie de développement à relancer leurs économies, a déclaré la ministre lors d'un point presse en marge du G20.

Les ministres des Finances du G20 ont approuvé lors de leur dernière réunion à Washington à la mi-octobre l'initiative du FMI d'augmenter l'aide aux pays les plus vulnérables, sous la forme d'une nouvelle émission de droits de tirage spéciaux (DTS) d'un montant de 650 milliards de dollars.

Or ces DTS sont répartis en fonction des quotes-parts de chaque pays au FMI: le plus gros va aux pays les plus riches. Sur le papier, l'Afrique ne bénéficierait ainsi que de 34 milliards de dollars.

Du coup, les pays du G7 ont promis de reverser 100 milliards d'euros de DTS aux pays en développement, mais les ministres des Finances du G20 n'ont toujours pas précisé le montant qui leur serait redistribué.

La France s'est engagée à "réorienter 20% de l'argent qu'elle reçoit du FMI vers le continent africain", avait annoncé en septembre le président Emmanuel Macron.

"Si toutes les grandes puissances font comme la France, alors nous atteindrons" l'objectif de reverser 100 milliards de dollars à l'Afrique, a-t-il ajouté.