Non subventionné, Tessenderlo poursuit quand même son projet de centrale électrique au gaz

Tessenderlo n'a pas été retenu pour son projet de centrale à gaz de 900 mégawatts.

Non subventionné, Tessenderlo poursuit quand même son projet de centrale électrique au gaz
©Belga Image
La Libre Eco avec Belga

L'entreprise chimique Tessenderlo veut poursuivre ses plans d'ériger une centrale électrique alimentée au gaz dans la commune limbourgeoise éponyme, a-t-elle indiqué mercredi. Elle a échoué le week-end dernier à remporter la première enchère du Mécanisme de Rémunération de Capacité (CRM) censé garantir la sécurité d'approvisionnement dans le cadre de la sortie du nucléaire. Le gestionnaire du réseau Elia a annoncé le week-end dernier les lauréats de cette première enchère, qui a vu 40 projets sélectionnés pour une capacité totale de 4.447,7 mégawatts.

Le projet de Tessenderlo de construire une centrale de 900 mégawatts n'a pas été retenu. La ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir avait déjà refusé à l'entreprise le permis d'environnement indispensable pour ce projet.

Le groupe n'abandonne toutefois pas son projet, qu'il va "ajuster" et qu'il soumettra à nouveau "dans une perspective de sécurité future".

"Tessenderlo Group continue de suivre de près l'évolution du marché de l'électricité en Belgique. Sur base des capacités de production actuelles et de l'évolution attendue de la demande en électricité en Belgique, le groupe continue de voir un besoin en une capacité de haute technologie et contrôlable dans la transition énergétique", souligne l'entreprise dans un communiqué.

Sur le même sujet