Augmentation salariale en vue pour près de 150 000 travailleurs du secteur de la construction

Les syndicats font part d'un préaccord sur une augmentation salariale pour 147 000 travailleurs de la construction.

Augmentation salariale en vue pour près de 150 000 travailleurs du secteur de la construction
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Après de longues négociations, les syndicats et les employeurs de la construction ont conclu un nouvel accord salarial pour les 147 000 travailleurs du secteur, indique Gianni De Vlaminck, secrétaire fédéral du syndicat socialiste flamand ABVV (FGTB). Le préaccord prévoit une prime de 0,4 % à compter du 1er décembre. À cela s'ajoute une prime corona de 150 euros, complétée par 150 autres euros dans les entreprises ayant obtenu de bons résultats en 2020. Selon les syndicats, "une grande majorité" des travailleurs ont la perspective de recevoir la totalité des 300 euros. S'y ajoute encore une prime de 130 euros, car l'augmentation salariale ne prend effet qu'au 1er décembre.

En outre, selon le syndicaliste, les dispositifs de fin de carrière, tels que le régime de chômage avec complément d'entreprise (prépension), ont également été prolongés. Désormais, chaque travailleur devra également suivre une formation à la sécurité de huit heures avant de commencer à travailler sur un chantier.

"Ce furent des négociations difficiles qui ont failli se terminer par des actions, mais au final, nous sommes parvenus à un bon projet d'accord sectoriel avec les partenaires sociaux", a en outre déclaré Patrick Vandenberghe, président du syndicat chrétien CSCBIE. "Dans le domaine de la lutte contre le dumping social, quelques éléments importants ont également été convenus. Le plan pour une concurrence loyale sera évalué, un travail de sensibilisation sera mené pour que les règles existantes sur la chaîne verticale soient mieux contrôlées et appliquées, et des recherches seront effectuées sur la faisabilité pratique et juridique de l'extension de la loi sur le bien-être aux indépendants."

Dans une réaction, la Confédération Construction, fédération des employeurs du secteur, a estimé qu'il s'agit d'un accord "équitable".

Les syndicats vont maintenant présenter l'accord à leurs bases. Gianni De Vlaminck affirme qu'il donnera une recommandation positive quant à l'approbation du texte négocié.

Les consultations débuteront la semaine prochaine, l'objectif étant d'en connaître le résultat à la fin du mois.