L'inflation au plus haut depuis 2008... à 5%

L'inflation au plus haut depuis 2008... à 5%
©BELGA

Il fallait s'y attendre: après avoir franchi le cap des 4% en octobre, le taux d'inflation poursuit son inexorable hausse: +5% en novembre pour l'indice des prix à la consommation, d'après les prévisions du Bureau fédéral du Plan. La prévision pour décembre est un taux de croissance de 4,84%. En cause évidemment, la hausse des prix de l'énergie.

Ce sont surtout les hausses des prix du gaz qui interpellent. Alors qu'ils se montaient à 14 euros le mégawattheure en avril 2020, ils sont montés, au plus haut il y a quelques semaines, à 116 euros le mwh, contre 76 euros aujourd'hui. Avec l'impact que l'on sait sur les prix de l'électricité. Pareil taux d'inflation ne s'était plus vu depuis 2008, alors qu'éclatait la crise financière.

Sur la base de ces prévisions mensuelles, le taux d'inflation annuel devrait s'élever à 2,3% en 2021 et 3,3% en 2022, contre 0,74% en 2020 et 1,44% en 2019, note le Bureau du Plan. L'augmentation de "l'indice santé", qui sert entre autres au calcul de l'indexation des salaires, des allocations sociales et des loyers, serait de 1,9% en 2021 et 3,1% en 2022, contre 0,99% en 2020 et 1,46% en 2019. Le dépassement de l'indice pivot est donc toujours bien prévu pour janvier 2022.

>> L'analyse complète est à retrouver ici

Sur le même sujet