Fin du secret bancaire ? Un outil de plus pour le fisc belge afin de traquer les fraudeurs et récolter un milliard d'euros par an

Un projet de réforme sera bientôt déposé au Conseil des ministres. Il vise à élargir l’utilisation (anonymisée) des données bancaires par le fisc pour traquer la fraude. Le projet n’est pas finalisé, explique le cabinet du ministre des Finances, Vincent Van Peteghem, et suscitera à coup sûr de vives discussions au sein de la Vivaldi…

La fin d'année sera chargée pour Vincent Van Peteghem, puisqu'on attend de lui son deuxième plan de lutte contre la fraude fiscale et l’entame des travaux sur la grande réforme fiscale.
La fin d'année sera chargée pour Vincent Van Peteghem, puisqu'on attend de lui son deuxième plan de lutte contre la fraude fiscale et l’entame des travaux sur la grande réforme fiscale. ©Shutterstock
Une phrase dans la note de politique générale du ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) déposée à la Chambre cette semaine mérite d'être épinglée. "A la suite de la suppression de la possibilité de régularisation fiscale, la demande du point de contact central...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet