Enfin une PAC plus verte : les agriculteurs wallons appellent les élus belges à adopter le plan européen

Il est urgent d'avancer car les contours du texte détermineront les prochaines orientations des exploitations des agriculteurs familiaux européens, souligne la Fédération Wallonne de l'Agriculture.

La FWA appelle les représentants belges du Parlement européen à voter en faveur de la nouvelle PAC pour que "les agriculteurs puissent sortir de l'incertitude".
La FWA appelle les représentants belges du Parlement européen à voter en faveur de la nouvelle PAC pour que "les agriculteurs puissent sortir de l'incertitude". ©BELGA
La Libre Eco avec Belga

La Fédération Wallonne de l'Agriculture (FWA) appelle lundi les élus belges du Parlement européen à voter mardi en faveur de la nouvelle mouture de la Politique agricole commune (PAC). Il est urgent d'avancer car les contours du texte détermineront les prochaines orientations des exploitations des agriculteurs familiaux européens, souligne la fédération.

Cela fait plusieurs années que les agriculteurs attendent la nouvelle PAC. Les discussions autour du cadre financier pluriannuel ont été ralenties par le Brexit et par la crise sanitaire. À chaque nouvelle programmation PAC, les agriculteurs familiaux européens doivent intégrer le nouveau cadre, s'adapter et le concrétiser dans leurs pratiques quotidiennes.

Pour la FWA, le cadre de la PAC 2023-2027 et les stratégies du green deal qui l'accompagnent fixent des objectifs "ambitieux" en termes de durabilité renforcée, de lutte contre le changement climatique, de maintien et de développement des ressources naturelles ainsi que de la biodiversité.

"La PAC qui sera votée est indéniablement bien plus verte que la précédente: les 48 % du territoire européen que couvre la PAC vont devoir respecter cette nouvelle architecture verte", ajoute la fédération. "Freiner la mise en œuvre de cette future PAC, c'est ralentir la capacité des agriculteurs européens à empoigner ces défis cruciaux avec détermination, en ayant à leur disposition des outils adaptés en fonction de leur territoire."

La FWA appelle donc les représentants belges à voter le texte pour que "les agriculteurs puissent sortir de l'incertitude". Elle demande également au gouvernement wallon de définir d'ici fin 2021 un plan stratégique régional solide et fondé sur la volonté de soutenir l'agriculture familiale wallonne, notamment pour assurer le renouvellement des générations.

Sur le même sujet