Malades de longue durée : une cotisation bientôt en vigueur pour responsabiliser les employeurs

La "cotisation de responsabilisation" des entreprises n’est pas anodine, mais le problème a pris de l’ampleur…

Selon des données de l’Inami, le nombre de Belges souffrant de burn-out ou de dépression a augmenté d’environ 10 % par an au cours des quatre dernières années.
Selon des données de l’Inami, le nombre de Belges souffrant de burn-out ou de dépression a augmenté d’environ 10 % par an au cours des quatre dernières années. ©BELGA
S'il est un sujet "emploi" qui a fait couler beaucoup d'encre durant les négociations budgétaires, c'est bien celui de la réactivation des malades de longue durée. Surtout la sanction qui frappera les travailleurs salariés. Mais le projet de loi instaurant le "Trajet Retour Au Travail" vise aussi à responsabiliser les employeurs en instaurant une "cotisation de responsabilisation". Cette cotisation sera due par les sociétés où le nombre de travailleurs entrant en invalidité est supérieur à la moyenne. "Cela veut donc dire que l'on va comparer...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet