Le taux d'emploi en Belgique a atteint un nouveau record durant le troisième trimestre 2021

Le taux d'emploi au sein de la population active des 20-64 ans vient de battre un record, révèle les dernières données de Statbel.

Le taux d'emploi en Belgique a atteint un nouveau record durant le troisième trimestre 2021
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Au sein de la tranche des 20-64 ans, le taux d'emploi durant la troisième trimestre de l'année était de 71,4 % en Belgique, informe Statbel. Un indicateur qui continue sa hausse puisqu'il avait atteint les 70,5 % lors du deuxième trimestre. C'est ce qui ressort des nouveaux résultats de Statbel établis sur la base de l'Enquête sur les forces de travail (EFT). "Le taux d'emploi des hommes grimpe de 74,5% au deuxième trimestre de 2021 à 74,8% au troisième trimestre de 2021. Chez les femmes, le taux d'emploi augmente de manière plus significative: de 66,4% à 67,9%. Le taux d'emploi évolue favorablement dans les trois régions: de 61,6% à 62,6% à Bruxelles, de 75% à 76,2% en Flandre et de 65,4% à 65,8% en Wallonie."

Ce taux d'emploi est un nouveau record. Le précédent, remontant au deuxième trimestre de 2019, était de 71 %.

"Par rapport aux résultats du troisième trimestre de 2020, on remarque surtout la forte hausse du taux d'emploi. Celui-ci a progressé de 70,2% au troisième trimestre de 2020 à 71,4% au même trimestre de 2021. Dans le même temps, nous observons, sur la même période d'un an, une stabilisation du taux de chômage. Celui-ci était de 6,5% au troisième trimestre de 2020 et de 6,6% au troisième trimestre de 2021, mais si l'on applique des définitions comparables, le taux de chômage s'établit à 6,5% tant au troisième trimestre de 2020 qu'au troisième trimestre de 2021", détaille l'office belge de statistique.

Une hausse principalement visible chez les jeunes

La bonne nouvelle vient aussi de l'emploi chez les plus jeunes, avance encore Statbel. "Les jeunes qui terminent leurs études se présentent sur le marché du travail et trouvent un emploi ou recherchent activement un travail. Certains jeunes ont un job d’étudiant pendant les mois d’été. Ceux-ci sont également repris dans les chiffres de l’emploi s'ils ont effectivement travaillé pendant la semaine de référence sur laquelle ils sont interrogés. Cette année aussi, on observe au troisième trimestre les plus fortes évolutions des taux d'emploi et de chômage des jeunes."

Dans les faits, "chez les jeunes, il s'agit d'une hausse de 71 000 personnes, soit 23,6 %. Dans les autres catégories d'âge, le nombre de personnes occupées augmente dans une moindre mesure".

Le chômage dans cette catégorie d'âge connait toutefois une forte hausse lui aussi. "Le nombre de chômeurs augmente entre le deuxième et le troisième trimestre de 2021 de 28 000 personnes, dont 18 000 ont moins de 25 ans, ce qui correspond à une hausse chez les jeunes de près de 26 %. Dans les autres catégories d'âge, le nombre de chômeurs augmente beaucoup moins."

Sur le même sujet