Près de 3000 euros pour le gaz en cas de contrat variable : les factures explosent pour les ménages

Alors que les prix du gaz ont déjà augmenté d'environ 600 % cette année, un nouveau pic a été atteint ce mardi matin. La facture des ménages sous un contrat variable a explosé en un an.

L'approvisionnement en gaz naturel par le gazoduc de Yamal, qui relie la Russie à l'Allemagne, a été interrompu ce mardi matin.
L'approvisionnement en gaz naturel par le gazoduc de Yamal, qui relie la Russie à l'Allemagne, a été interrompu ce mardi matin. ©BELGA
La Libre Eco avec Belga

L'approvisionnement en gaz naturel par le gazoduc de Yamal, qui relie la Russie à l'Allemagne, a été interrompu ce mardi matin, rapporte l'agence de presse Reuters sur la base des données de l'exploitant allemand du pipeline, Gascade. Une forte baisse des livraisons avait déjà été constatée ces derniers jours. Mardi, Gazprom, qui détient le monopole de l'exportation de gaz naturel russe, a cessé de réserver des capacités sur le gazoduc de Yamal, écrit Reuters.

Cette nouvelle a poussé le prix du gaz sur les marchés internationaux à la hausse. Lundi, le prix du gaz en Europe avait déjà augmenté avec l'arrivée d'une vague de froid, qui accroît la demande de gaz.

Le prix du mégawattheure de gaz sur le marché hollandais, qui est l'indicateur des prix du gaz en Europe, a augmenté de plus de 3 % pour atteindre près de 151 euros ce mardi. Il s'agit du prix le plus élevé depuis le pic intermédiaire de plus de 160 euros du 6 octobre.

La facture salée pour les contrats variables

Les prix du gaz en Europe ont déjà augmenté d'environ 600 % cette année.

Selon le dernier baromètre de la Creg, la facture annuelle d'un ménage wallon de quatre personnes atteignait en novembre dernier 1 391,77 euros pour l'électricité et 2 981,07 euros pour le gaz. L'an dernier à la même époque, ce ménage devait payer 924,72 euros pour l'électricité et 1 199,94 euros pour sa facture de gaz. Ces chiffres concernent les ménages disposant d'un contrat variable. Actuellement, 32 % des ménages belges ont ce type de contrat en électricité et 36 % en gaz naturel. Pour les contrats fixes, il n'y a pas d'impact sur la facture tant que le contrat n'est pas arrivé à échéance, précise la Creg.

Les prix pour ces contrats variables ont explosé dans toutes les Régions du pays en novembre : 1 319,27 euros en Flandre pour l'électricité (914,67 en novembre 2020) et 2 708,68 euros pour le gaz (934,90 euros), rapporte également ce mardi De Tijd. A Bruxelles, il fallait débourser en novembre 1 254,90 euros de facture annuelle pour l'électricité (770,18 euros) et 2 800,46 euros pour le gaz (1 026,80 euros).

Sur le même sujet