Vers une hausse globale des prix comprise entre 8 et 10 %?

Une hausse des taux d’intérêt de la Banque centrale européenne serait sans effet. Elle pourrait même faire chuter l’économie.

Du côté du Bureau féréral du Plan, on est un peu moins pessimiste.
Du côté du Bureau féréral du Plan, on est un peu moins pessimiste. ©Shutterstock
Les prix s’emballent en cette fin d’année, en Belgique comme dans la zone euro. On en connaît la principale cause : la forte hausse des prix de l’énergie. En un an, le prix du gaz a été multiplié...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet