Le coût des catastrophes naturelles en forte hausse, approchant les 170 milliards de dollars en 2021

L'assureur Aon estime que 2021 sera la sixième année, et la quatrième consécutive, où les catastrophes naturelles dans le monde ont causé plus de 100 milliards de dollars de dommages.

Vestiges de l'ouragan Ida qui a traversé en septembre 2021 la région d'Edgewater, Maryland.
Vestiges de l'ouragan Ida qui a traversé en septembre 2021 la région d'Edgewater, Maryland. ©BELGA
La Libre Eco avec Belga

Les dix plus grandes catastrophes naturelles de l'année dernière ont causé ensemble 170 milliards de dollars de dégâts, démontre un rapport publié ce lundi par l'ONG britannique Christian Aid.

L'ouragan Ida, qui a fait rage aux États-Unis fin août et début septembre, est la catastrophe qui a causé le plus de dégâts en 2021, avec 65 millions de dollars. Au niveau des pertes humaines, le cyclone tropical a fait 95 victimes.

Pour leur part, les inondations, qui ont notamment touché la Belgique à la mi-juillet, arrivent en deuxième position. Celles-ci ont submergé de grandes parties de la Belgique, de l'Allemagne, des Pays-Bas, du Luxembourg et de la France. Le montant total des dommages : quelque 43 milliards de dollars. Au total, 240 personnes sont décédées.

Une tempête hivernale survenue en février dans l'État américain du Texas arrive en troisième position, avec 23 milliards de dollars de dégâts.

Avant/après de l'école de La Broucke, zone touchée par les inondations de juillet (département de Trooz).
Avant/après de l'école de La Broucke, zone touchée par les inondations de juillet (département de Trooz). ©BELGA

Plus coûteuses pour les pays riches, plus fréquentes pour les pays pauvres

Tous les montants sont des estimations des dommages assurés, note Christian Aid. Les coûts financiers réels sont donc susceptibles d'être plus élevés.

Les auteurs du rapport notent que ces derniers sont souvent plus importants dans les pays plus riches, en partie parce que les prix de l'immobilier sont plus élevés et que la plupart des biens sont assurés. Néanmoins, en termes de fréquence, les catastrophes naturelles les plus meurtrières touchent le plus souvent les pays et régions les plus pauvres.

Sur la base de ces estimations, l'assureur Aon indique que 2021 sera la sixième année où les catastrophes naturelles dans le monde ont causé plus de 100 milliards de dollars de dommages, et la quatrième année consécutive. La première fois que ce seuil a été dépassé, c'était en 2011.

Sur le même sujet