Malades de longue durée : le malaise

Des mesures ont été adoptées fin décembre dans le dossier des malades de longue durée. La balle est dans le camp des partenaires sociaux pour mettre fin à l'escalade du nombre de malades. D'ici la fin février. C'est loin d'être gagné...

Actuellement, la très grande majorité des parcours de réintégration aboutissent à une rupture de contrat pour cause de force majeure médicale.
Actuellement, la très grande majorité des parcours de réintégration aboutissent à une rupture de contrat pour cause de force majeure médicale. ©Shutterstock
Ils sont plus de 500 000. En Belgique, les malades de longue durée sont tellement nombreux que le gouvernement a remis l’ouvrage sur le métier en décidant, lors du conclave budgétaire de la mi-octobre,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet