"2021 a été une excellente année en termes de régularisation fiscale" : plus de 450 millions d'euros d'argent sale déclarés l'année dernière

En 2021, plus de 300 dossiers ont été soumis à la régularisation de l'argent sale. Au total, 451,4 millions d'euros ont été déclarés.

Au total, 451,4 millions d'euros ont été déclarés, soit le montant le plus élevé depuis quatre ans.
Au total, 451,4 millions d'euros ont été déclarés, soit le montant le plus élevé depuis quatre ans. ©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

L'année dernière, 342 dossiers ont été déposé auprès de la régularisation de l'argent sale. Au total, 451,4 millions d'euros ont été déclarés, soit le montant le plus élevé depuis quatre ans, annonce le SPF Finances dans ses derniers chiffres sur la régularisation des impôts fédéraux éludés. La régularisation régionale n'est plus possible depuis fin 2020.

"2021 a été une excellente année en termes de régularisation fiscale", déclare Francis Adyns, le porte-parole du SPF Finances. Le montant déclaré de 451 millions d'euros en 2021, dit-il, est faussé par un gros fichier, mais même sans ce fichier, le montant déclaré serait plus élevé que les trois années précédentes, en ce qui concerne la partie fédérale, dit-il.

Un afflux continu de dossiers

En 2020, 341 dossiers ont été déposés au niveau fédéral, représentant plus de 243 millions d'euros d'argent noir déclaré.

L'Adyns souligne également que 2021 a été une année record en termes de prélèvements émis - plus de 216 millions d'euros - et de déclarations traitées.

"L'extension du CAP (base de données centrale contenant des informations sur les comptes bancaires, ndlr) aux soldes, l'échange international de données avec un certain nombre de pays supplémentaires et l'enquête menée par les institutions financières à la demande de la Banque nationale sur les anciennes régularisations partielles assurent un afflux continu de dossiers de régularisation", conclut le porte-parole du SPF Finances.

Sur le même sujet