Quelles solutions face à la flambée des prix de l'énergie ? "Une indexation des salaires à l’aveugle et idiote n’est pas une solution"

L'inflation est plus lourde pour les bas revenus. Les fournisseurs d'énergie, confrontés aux prix du marché qui s'envolent, devraient quant à eux répercuter cette hausse dans les contrats.

Pour Jean Hindriks et Antoine Germain (UCLouvain), l'inflation va s'accentuer et peser encore plus lourd pour les bas revenus.
Pour Jean Hindriks et Antoine Germain (UCLouvain), l'inflation va s'accentuer et peser encore plus lourd pour les bas revenus. ©Christophe Bortels
"Il faut retenir la leçon de la crise des gilets jaunes en France. Ce n'était qu'une taxe. Ici, on est confronté à un cocktail explosif, avec une hausse des prix du carburant, du mazout, du gaz et de l'électricité." Jean Hindriks, professeur à l'UCLouvain et président de l'Economics School of Louvain insiste sur ce qui, comme il le dit lui-même, peut sembler une évidence : la flambée des prix de l'énergie touche surtout les plus pauvres. Mais s'il insiste - alors que sort...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet