La marge salariale à négocier pour 2023-2024 serait nulle

Le Conseil central de l’Économie (CCE) estime à 1,2 % l’écart salarial avec les 3 pays voisins. La perte de compétitivité sera plus grande, s'alarment les fédérations patronales. Mais pas question de s'en tenir à une marge salariale nulle à négocier pour 2023-2024, préviennent les organisations syndicales.

L’écart salarial en Belgique se monte à 1,2 % en 2022. Les salaires devraient augmenter de 8,8 % entre 2020 et 2022, contre 7,6 % dans les trois pays voisins.
L’écart salarial en Belgique se monte à 1,2 % en 2022. Les salaires devraient augmenter de 8,8 % entre 2020 et 2022, contre 7,6 % dans les trois pays voisins. ©Shutterstock
C'est peu dire que le rapport technique intermédiaire du Conseil Central de l'Économie (CCE) était attendu. C'est ce rapport qui donne un aperçu de l'écart salarial...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité