Paye-t-on vraiment 50 % d’impôt si l’on gagne 41 000 euros par an comme l’affirme Georges-Louis Bouchez ?

Cet argument du président du MR, pourfendeur de la réforme fiscale du ministre Van Peteghem (CD&V), est erroné.

Romane Bonnemé
Paye-t-on vraiment 50 % d’impôt si l’on gagne 41 000 euros par an comme l’affirme Georges-Louis Bouchez ?
©V. Moncomble
La moitié la plus aisée des ménages belges paie-t-elle trop d'impôts ? C'est ce que suggère Georges-Louis Bouchez dans une interview accordée aux quotidiens De Tijd et L'Echo, le 12 février dernier. Vent debout contre la réforme fiscale sur laquelle travaille le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (Cd&V), le président du MR a même formulé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité