"Les sanctions économiques ne peuvent pas étouffer la Russie mais elles pénalisent des pays occidentaux exportateurs"

Les dirigeants européens veulent empêcher toute transaction avec les responsables impliqués dans la reconnaissance par Moscou de l’indépendance des territoires pro-russes de l’est de l’Ukraine, et dans l’envoi des troupes.

Les banques vont donc devoir bloquer toute opération qui pourrait être liée de près ou de loin à des Russes sous le coup des sanctions.
Les banques vont donc devoir bloquer toute opération qui pourrait être liée de près ou de loin à des Russes sous le coup des sanctions. ©Alexander Zemlianichenko
Le monde de la finance est en première ligne dans les sanctions européennes contre la Russie qui ont été annoncées ce mardi. Les dirigeants européens veulent empêcher toute transaction avec les responsables impliqués dans la reconnaissance par Moscou de l’indépendance des territoires pro-russes de l’est de l’Ukraine, et dans l’envoi des troupes....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité