Les trois théories qui expliqueraient la fortune de Vladimir Poutine

Il existe trois théories différentes.

Fleur Olagnier
Poutine aurait pour habitude de passer des "accords" avec les principaux oligarques du pays.
Poutine aurait pour habitude de passer des "accords" avec les principaux oligarques du pays. ©Belga Image

Dans le cadre du conflit russo-ukrainien

, parmi les menaces brandies par les États-Unis, il y en a une qui attaque personnellement le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine : la prise de sanctions contre sa fortune. Celle-ci alimente en effet les spéculations quant à son montant et son origine.

Les interrogations sur le montant total de cette fortune vont bon train, notamment depuis une tentative d'empoisonnement menée en août 2020 à l'encontre du chef de l'opposition russe, Alexeï Navalny, qui enquêtait sur le sujet.

Alors, d'où proviendrait la richesse de l'ancien agent du KGB ? Le magazine Forbes a réussi, après plus de 20 ans de recherches, à élaborer trois théories.

Ce bon vieux chantage

Dans la première, Vladimir Poutine aurait récupéré une partie de la fortune de l'oligarque russe Mikhaïl Khodorkovski. En 2003, ce CEO de la société Yukos, qui représentait 17 % de la production pétrolière russe à ce moment-là, est condamné pour fraude et évasion fiscale. Des accusations qu'il a toujours contestées, mais sans être entendu puisqu'il a fini en prison.

Étant à l'époque l'homme le plus riche de Russie, avec une fortune d'environ 4 milliards de dollars, Mikhaïl Khodorkovski serait une victime du chantage de Poutine, qui aurait pour habitude de passer des "accords" avec les principaux oligarques du pays. Donner 50 % de sa richesse à Vladimir et garder l'autre moitié, ou bien perdre 100 % et aller en prison... Selon cette théorie, la fortune de Vladimir Poutine s’élevait à 200 milliards de dollars en 2017, ce qui aurait fait de lui la personne la plus riche du monde cette année-là.

Réseau mafieux

Dans la seconde théorie, le président de la Fédération de Russie serait au centre d'un système de type mafieux. Le dirigeant aurait ainsi aidé plusieurs membres de son entourage proche à s’enrichir, en leur attribuant des marchés publics ou des participations dans des entreprises. En retour, il aurait reçu des actions dans lesdites entreprises ou directement des pots-de-vin en cash.

Famille, amis d’enfance, gardes du corps... Chaque personne serait gardienne d'entre 500 millions et 2 milliards de dollars de la fortune de Poutine, qui selon cette hypothèse, serait comprise entre 100 et 130 milliards.

Poudre aux yeux

Enfin, troisième théorie, il n'y aurait tout simplement pas de fortune. La déclaration officielle de situation financière du président russe, publiée chaque année par le Kremlin, fait état d'un revenu d'environ 140 000 dollars pour l'année 2020 (soit environ 11 600 dollars par mois).

Il est également d'ordre public que Vladimir Poutine possède trois voitures, une remorque, un appartement de 74 m² et un garage. Il serait aussi propriétaire d'une importante collection de montres haut de gamme et du "palais de Poutine", résidence luxueuse située au bord de la mer Noire et des jets privés qu'il utilise en tant que président .

Mais pour certains experts, comme Leonid Bershidsky, chroniqueur au Bloomberg Opinion : "Vladimir Poutine n'a pas besoin de richesses personnelles, il a le pays entier à sa disposition."