"Libérez l'Ukraine" : la Banque Mondiale débloque 489 millions de dollars d'aide d'urgence

Le 1er mars, l'institution de Washington avait annoncé qu'elle préparait une aide d'urgence de trois milliards de dollars en faveur de l'Ukraine dont au moins 350 millions devaient être débloqués immédiatement.

La Libre Eco avec AFP
"Libérez l'Ukraine" : la Banque Mondiale débloque 489 millions de dollars d'aide d'urgence
©Shutterstock

Le Conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé lundi un programme d'aide supplémentaire immédiat pour l'Ukraine baptisé "Financement de la reprise après une urgence économique en Ukraine" ou "Libérez l'Ukraine", avec un décaissement immédiat de 489 millions de dollars.

Le 1er mars, l'institution de Washington avait annoncé qu'elle préparait une aide d'urgence de trois milliards de dollars en faveur de l'Ukraine dont au moins 350 millions devaient être débloqués immédiatement.

Son conseil d'administration a donc décidé de décaisser dès lundi un montant plus important.

"Le montage approuvé par le Conseil consiste en un prêt supplémentaire de 350 millions de dollars et des garanties d'un montant de 139 millions de dollars", a détaillé la Banque mondiale dans un communiqué.

"L'aide à décaissement rapide aidera le gouvernement à fournir des services essentiels aux Ukrainiens, notamment les salaires des travailleurs hospitaliers, les pensions pour les personnes âgées et les programmes sociaux pour les personnes vulnérables", a précisé l'institution.

134 millions de dollars de dons

Par ailleurs, un financement sous forme de dons de 134 millions de dollars et un financement parallèle de 100 millions de dollars ont été approuvés.

Ainsi au total, ce sont 723 millions de dollars qui sont mobilisés. La Banque mondiale a précisé que les Pays-Bas et la Suède mettent la main au pot, respectivement à hauteur de 89 millions de dollars et de 50 millions de dollars.

La Banque mondiale indique avoir également mis en place "un fonds fiduciaire multidonateurs (MDTF) pour faciliter l'acheminement des subventions des donateurs vers l'Ukraine, avec des contributions du Royaume-Uni, du Danemark, de la Lettonie, de la Lituanie et de l'Islande d'un montant de 134 millions de dollars à ce jour".

Elle appelle ses membres à d'autres subventions pour alimenter ce fonds.

En 12 jours de guerre, des centaines de civils ont été tués et des milliers d'autres blessés en Ukraine.

Plus de 1,7 million de personnes ont fui l'Ukraine depuis le début de l'invasion russe le 24 février, dont plus de la moitié ont été accueillies en Pologne, selon les derniers décomptes de l'ONU.