Baisse de la TVA sur le gaz : "Sur une facture annuelle de 3 400 euros, l'économie serait de 73 euros"

L'organisation des consommateurs demande "depuis septembre 2021" la baisse de la TVA sur le gaz, "sachant que 80 % de la consommation de gaz a lieu de début octobre à fin mars".

La Libre Eco avec Belga
À côté des mesures urgentes, il est crucial de mettre en place des mesures structurelles, au niveau européen et belge, selon Test Achats.
À côté des mesures urgentes, il est crucial de mettre en place des mesures structurelles, au niveau européen et belge, selon Test Achats. ©BELGA

Si Test Achats reconnait que le "paquet énergie" soulagera à court terme le budget des familles, l'organisation des consommateurs déplore que la baisse de la TVA sur le gaz n'intervienne que maintenant, réagit-elle mardi alors que le gouvernement s'est accordé sur une nouvelle série de mesures pour limiter l'envolée des factures d'énergie.

"Nous la demandons depuis septembre 2021, sachant que 80 % de la consommation de gaz a lieu de début octobre à fin mars, et seule 17 % a lieu entre début avril et fin septembre", détaille Julie Frère, porte-parole de Test Achats. "Autrement dit, la mesure sera d'application au moment où les ménages qui se chauffent au gaz commenceront à éteindre leur chaudière." Sur la base de calcul d'une facture annuelle de 3 400 euros pour le gaz, l'économie serait de 73 euros, raille l'organisation.

>> Lire aussi : Ces mesures qui allègent (ou pas) votre facture d'énergie

Des mesures structurelles cruciales

À côté des mesures urgentes, il est crucial de mettre en place des mesures structurelles, au niveau européen et belge, selon Test Achats. "La reprise économique post-Covid suivie de la crise en Ukraine montre combien notre système est dépendant et fragile, et avec quelle rapidité il peut jeter un nombre considérable de ménages dans la précarité. L'expérience récente nous a montré que le marché pouvait s'emballer en trois mois, obligeant le gouvernement à appliquer des emplâtres dans l'urgence", ponctue Julie Frère.

>> Lire aussi :Baisse des accises sur les carburants, chèque mazout de 200 euros... : voici les mesures du gouvernement pour faire baisser la facture des ménages