Georges Gilkinet: "On ne peut pas continuer à enrichir la Russie"

Les écologistes ont déposé un catalogue de demandes dans le cadre du débat nucléaire.

Georges Gilkinet: "On ne peut pas continuer à enrichir la Russie"
©JC Guillaume
Un important kern est programmé ce vendredi. À cette occasion, la Vivaldi devra décider si la Belgique sort partiellement ou complètement du nucléaire. Alors qu'on se dirigeait vers une fermeture totale de notre parc nucléaire, l'invasion de l'Ukraine par la Russie a rebattu les cartes. Pour éviter d'accentuer la dépendance au gaz russe, les écologistes ont fait savoir qu'ils n'étaient plus opposés à la prolongation de Doel 4 et Tihange...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité