Le transport de céréales, qui se fait essentiellement par la Mer Noire, quasiment à l'arrêt

Au total, la Mer Noire constitue la route par laquelle passe 30 % de la demande mondiale.

La Libre Eco avec Belga
Le transport de céréales, qui se fait essentiellement par la Mer Noire, quasiment à l'arrêt
©Shutterstock

La guerre perturbe fortement le commerce de céréales, dont l'Ukraine et la Russie sont les premiers fournisseurs européens. Le transport, qui se fait essentiellement par la Mer Noire, est ainsi quasiment à l'arrêt, s'inquiète mercredi BayWa, principal fournisseur allemand. Les exportations de blé depuis les ports d'Ukraine sont complètement bloquées, plus rien ne sort du pays, explique l'entreprise munichoise. Côté russe, l'activité est fortement réduite.

Au total, la Mer Noire constitue la route par laquelle passe 30 % de la demande mondiale, selon BayWa.