Le secteur spatial perturbé par la guerre en Ukraine : "Cela va coûter très cher"

La Russie est déjà mise à l'écart de la plupart des projets spatiaux internationaux auxquels elle participait.

Fleur Olagnier
La patrie de Poutine refuse les lancements de missions occidentales à partir du cosmodrome de Baïkonour.
La patrie de Poutine refuse les lancements de missions occidentales à partir du cosmodrome de Baïkonour. ©Belga Image
Moins d'un mois après le déclenchement de la guerre en Ukraine, la Russie est déjà mise à l'écart de la plupart des projets spatiaux internationaux...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet