La reprise du Covid-19 en Chine continue d'éroder le prix du pétrole : le WTI américain sous les 100 dollars

De nouveaux confinements en Chine réduisent la demande de produits pétroliers.

La Libre Eco avec Belga

Le tarif pétrole brut diminue ce mardi car de nouveaux confinements en Chine réduisent la demande de produits pétroliers. Vers 12H30 GMT (14H30 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord - qui détermine le prix à la pompe - pour livraison en mai cédait 5,95 % à 105,79 dollars le baril. Lundi, le prix du pétrole avait chuté de près de 7 %.

Le baril de pétrole américain WTI dévissait de 6,14%, à 99,45 dollars, retombant sous de la barre symbolique des 100 dollars le baril.

La Chine, premier consommateur mondial de pétrole, est confrontée à un nombre croissant de contaminations au coronavirus. Cela pèse sur la demande de pétrole notamment car de grandes parties de la métropole de Shanghai sont bloquées. Au total, 62 millions de personnes en Chine vivent actuellement en confinement, ou risquent de l'être prochainement.

Les nerfs du marché pétrolier sont tendus depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie.