Guerre en Ukraine: "Aucun problème avec l'approvisionnement au gaz en Belgique"

La Belgique n'a aucun problème d'approvisionnement en gaz, même maintenant que la Russie menace de stopper ses livraisons si elle n'est pas payée en roubles, a confirmé jeudi le cabinet de la ministre de l'Energie Tinne Van der Straeten (Groen).

Guerre en Ukraine: "Aucun problème avec l'approvisionnement au gaz en Belgique"
©BELGA

La Belgique n'a pas de problème car elle fait office de plaque tournante pour le transport de gaz en Europe de l'Ouest mais également parce que seuls 6% de ses importations de gaz viennent de Russie.

Des experts au sein de l'administration et du gestionnaire de réseau Fluxys suivent la situation de près, confirme la ministre, qui estime que le chantage russe démontre que nous devons rapidement veiller à devenir indépendants des énergies fossiles de ce pays.

D'autres pays européens, comme l'Allemagne, sont plus bien dépendants du gaz russe. Ils doivent trouver des moyens de sécuriser leur approvisionnement. Le chancelier Olaf Scholz a cependant indiqué que le pays continuerait à payer les livraisons russes en euros ou en dollars, risquant dès lors un arrêt des transferts.