Guerre en Ukraine : les diamants russes d’Anvers, un vrai malaise au sein de la Vivaldi

Rien que l’année dernière, Anvers a importé pour environ 1,8 milliard de dollars de diamants bruts de Russie, soit 25 % de l’ensemble des gemmes importées dans la métropole anversoise.

Guerre en Ukraine : les diamants russes d’Anvers, un vrai malaise au sein de la Vivaldi
©Shutterstock
Comme toujours, le président ukrainien avait bien étudié son sujet avant de s'adresser aux députés belges. En ciblant "ceux pour qui les diamants russes vendus à Anvers sont plus importants, ceux pour qui les bateaux russes...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité